Dans le métro les hommes ont peur des femmes

Divers   Par JR, le 11. juin 2009

   

Comme chaque matin, je prends le métro et le constat est toujours le même : les hommes ont peur des femmes !

Tous les matins dans le métro je somnole, je bouquine et j’observe… J’observe les gens avec leurs ipods, je les observe qui ne se lèvent pas quand la rame est comble, j’observe les jolies femmes et j’observe les hommes qui observent les jolies femmes…

Dans le métro personne ne se connait, personne ne sait d’où les autres viennent et quelle est leur destination. En revanche certains aimeraient bien se connaître, un homme regarde une femme, elle le regarde et puis… rien. Et ce petit manège je le vois tous les jours, alors qu´il semblerait que le métro soit un lieu propice pour la rencontre d´une femme pour un homme ou l´inverse.

Petites précisions :
Bien évidemment tout ce qui suit ne reflète que mon avis et mes observations personnelles. Il se pourrait même que sur certaines lignes ou mêmes certaines filles se fassent « complimenter » toute la journée. Je précise « complimenter » car je ne parle pas dans cet article des pauvres mecs qui viennent vous enmerder mais bien d’un gentil garçon qui souhaite vous aborder avec galanterie.

Pour le moment, je n’ai jamais vu un homme aller vers une femme pour lui dire qu’elle était belle, qu’elle avait de jolis yeux ou lui faire un compliment quelconque.

Et bien oui ! Les hommes ne vont plus vers les femmes, ils en ont peur ou je dirais plutôt que les rapports de force se sont inversés.

Et pourtant tous les éléments sont là, non ? Les fameux signes que nous les hommes pensons savoir décrypter… Quand une femme vous regarde une fois, deux fois, trois fois… Est-ce que vous intriguez celle-ci, ou est-ce que vous avez juste un truc sur le visage ? Et dans le pire des cas, l’homme qui va voir cette fameuse femme aura 90% de chances, avec sa maladresse légendaire, de se faire jeter comme une merde.

Est-ce la faute des femmes ? Est la faute des hommes ? Ou tout simplement un problème de communication ?

Plusieurs solutions sont évidemment possibles pour ce manque cruel de tendresse et de bon sens. Mais il est de toute façon clair que nous sommes différents, qu’on ne comprend pas les mêmes choses, après tout « les hommes viennent de Mars et les femmes de Venus »…

  • Les femmes ne nous regarderaient tout simplement pas

C’est bien évidemment la première chose qui nous vient à l’esprit. En fait, elle regardait dans le vide ou quelque chose sur moi attirait son regard (mais pas moi).

  • Les hommes interprètent mal les « signes »

Oui, peut-être est-elle intéressée pour découvrir ce mystérieux inconnu du métro ou peut être pas… un regard, un sourire, elle vient se placer à coté de vous… un homme est très sensible à ces trois éléments et peut s’imaginer beaucoup de choses (oui, notre imaginaire aussi est très fertile).
Et finalement ce qui était peut être un simple sourire de politesse pourrait être interprété par « j’ai envie de toi ! » (j’exagère à peine).

  • Les hommes n’ont plus « l’instinct du chasseur »

Bon à priori je vous rassure, tous les hommes ne sont pas devenus gays (13% il parait et 27% bi) ils ont envie d’une femme pour les chérir, ils en ont très envie mais entre l’égalité des sexes en entreprise et l’émancipation des femmes ces trente dernières années, oui l’homme peut avoir peur de la femme « qui dit non », de la femme dominatrice et de la femme qui à le pouvoir !

  • La honte du lieu public

Certains prétexteront que le métro n’est pas fait pour ça, qu’il y a pleins de gens autour, et se prendre un râteau dans une rame ce n’est pas très classe pour son estime personnelle… Ok, c’est l’un des rares argument valable dans cette histoire.

  • Les hommes attendent le premier pas de la femme

Avec tous ces éléments on se rend réellement compte que c’est la femme qui a le pouvoir, le pouvoir de dire non, le pouvoir de jouer, le pouvoir d’instaurer un climat de désire, de stress et même de romance. Alors notre homme (pas forcément timide) n’a plus le choix ni peut-être l’envie de prendre de risque et va attendre que madame fasse le premier pas.

Et oui, c’est tellement plus facile d’attendre l’autre… et si vous de votre coté pensez la même chose et bien on est dans le caca… Mais les solutions sont simples, faites des signes plus clairs  : pas de demi sourire mais un grand sourire, pas de regard en biais mais un petit clin d’œil…

Mais je ne veux pas qu’on pense que je suis une allumeuse !

Ça je l’entends souvent : « Mais ça ne va pas ? T’es fou ? Il va me prendre pour une grosse allumeuse… »
Mesdames : NON !
A moins que vous soyez une minijupe ras la culotte + méga décolleté et maquillé comme LadyGaga (je reparlerai de ces éléments dans un prochain article) un homme sera le plus heureux des hommes quand une femme 1/ vient lui parler 2/ pour lui dire quelque chose de gentil.
Un homme c’est simple et surtout c’est direct. Vous êtes intéressée par un homme ? Pourquoi ne pas venir vers lui  ou faire un signe vraiment distinctif ?

Je pourrais utiliser le truc connu de la vitrine et du collier :
- Oh chéri il est joli ce collier
+ L’homme comprend : il est joli ce collier
= Il faudrait dire : chéri, j’aimerai bien / je veux ce collier

Dans le métro c’est pareil. Il faut prendre son courage à deux mains et foncer. Ok là je parle mais il est vrai que je la ramène moins devant une belle demoiselles aux yeux noisettes qui joue à cachecache regard… Mais finalement la vie serait plus simple si on avait tous un panneau portatif avec écrit : hétéro/homo, célibataire/en couple, intéressé/ pas intéressé… moins romantique mais tellement plus pratique…

Et pour toutes celles qui liront cet article : s’il vous plait mesdames, la prochaine fois qu’un homme viendra vous faire un compliment dans le métro, dites-lui au moins « merci » (c’est toujours ça de pris).

Et vous, vous en pensez quoi ? Vous vous faites aborder tout le temps ? Le métro n’est vraiment pas un lieu de drague ? Vous n’aimez pas de façon générale que les garçons vous abordent ?
NB: je le reprécise mais je parle bien évidemment de garçons galants et pas de vulgaires enmerdeurs…

[Photo]

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...
   

Mots-clés : , , , , , ,


42 Commentaires dans “Dans le métro les hommes ont peur des femmes”

  1. Force Rose Dit:

    Les seules fois où j’ai été abordée, c’est dans ma période Goth par des lascars relous qui m’insultaient parce que j’étais bizarre (« eh mademoiselle, tu serais plus bonne en mini-jupe ») ou, plus récemment, par un fétichiste qui voulait que je vienne chez lui essayer des chaussures… oO

  2. Castrations ordinaires | Sexe-Faible : Le sites où les hommes parlent aux femmes (du moins ils essaient...) Dit:

    [...] j’ai lu JR critiquer le manque de réactivité des hommes dans le métro, une question m’est revenue à [...]

  3. LLedelwin Dit:

    ET C’EST TANT MIEUX !!!! Non mais qu’est-ce qui vous laisse penser qu’une femme qui prend le métro a envie de s’entendre complimenter sur le galbe de ses fesses ou votre opinion sur son goût pour associer les couleurs et les matières ? Elle sort, elle va d’un point A à un point B, elle flane pas, elle prend pas des poses à une terrasse en contemplant l’air du temps qui passe, elle est occupée, elle pense à des trucs, elle fait quelque chose, elle pense à des trucs et probablement pas à l’opinion que la part masculine du wagon nourrit à propos de sa coupe de cheveux ou de son maquillage. L’homme n’aborde pas les femmes, c’est donc qu’il en a peur ? Ne peut-on pas se dire qu’il a peut-être juste une certaine modestie qui lui fait prendre conscience qu’autrui en a peut-etre absolument rien à carrer de lui et de son avis sur le monde qui l’entoure et que la demoiselle assise en face dans son bouquin n’a sans doute aucune raison de s’emballer à l’annonce que vous même avez beaucoup aimé ce livre là de cet auteur là… Ah pardon, on parlait de compliment plus ciblés… mais pourquoi au fond, ne complimenter que l’apparence et pas les choix de lecture ? Vous voulez lier conversation ? Oubliez illico le compliment vaseux, catégorie « oh comment t’es bonne ! » de toute façon la fille moyenne, depuis son adolescence, elle associe ce genre de réflexion à des regards visqueux et des commentaires douteux et puis, franchement, depuis qu’on le lui a servit alors qu’elle avait le cheveux gras, la peau sèche et le mollet velu, elle y croit plus trop. Tentez plutôt l’approche intelligente, genre « et si je tentait une plaisanterie sur tels ou tels machins en lui jetant un regard entendu, est-ce qu’elle va sourire ou faire celle qui n’a rien vu ? » « et si je lui demande son opinion sur l’article qu’elle est en train de lire, façon « ça vaut le coup que je l’acheter ou c’est rien qu’une bouse généraliste » est-ce qu’il y a moyen d’entamer une conversation ? » Si votre ambition est de nouer une relation, vous y arriverez certainement mieux comme cela qu’en complimentant un tour de fesse qui peut très bien avoir changé d’ici demain (oui, le kilo est prompt à sauter sur une fesse, quand à la cellulite, elle tend des embuscades vicieuses digne d’un commando de viet-cong). Si vous voulez juste donner votre opinion sur le-dit tour de fesse… Ben on s’en passe !

  4. JR Dit:

    ouh là :D oui évidemment quand je parlais de complimenter je me suis peut être trop restreint je pensais plus « aborder un sujet quelconque et poliment avec la dite personne »… mais en étant honnête aujourd’hui à part via le web ou l’on parle d’abord et l’on voit la personne après, le physique est toujours l’élément déclencheur. Après parler du physique de l’autre, je suis d’accord aucun intérêt !
    Là encore les hommes sont différents des femmes car je ne connais personnellement aucun homme a qui ça ferait chier d’être aborder par une femme…
    C’est un sujet intéressant et je suis content d’avoir lancé le sujet :D essayons de mieux nous comprendre !

  5. LLedelwin Dit:

    …Ah oui, les garçons fantasment sans doutent énormément sur le compliment lancé par une inconnue…
    Mais je te rassure, les filles aussi, elles fantasment sur la rencontre avec le parfait inconnu qui aura osé spontanément les aborder, et avec qui se nouent des liens amicaux-voir-plus-si-affinité… C’est juste que, plus souvent qu’espéré, la grande claque de la Réalité est venue leur rappeler toute la différence qu’il y a entre le monde IRL et celui des fantasmes. Je ne sais pas si les garçons ont aussi souvent l’occasion que les filles de faire cette expérience en tant que sujet. Enfin, y a bien Dustin Hofman dans Tootsie qui découvre que c’est pas parce qu’il a entendu – en tenue de vieille fille – sa copine lui avouer qu’elle rêve d’être aborder par un homme lui annonçant franchement qu’il la trouve belle et qu’il a envie de lui faire l’amour qu’il a la moindre chance de la retrouver dans son lit au petit matin s’il l’aborde – sans son déguisement de vieille fille – avec ces propos-là dans une soirée…

  6. JR Dit:

    ahah bonne référence de Tootsie :D
    A titre personnel ça ne m’ai jamais arrivé ;'(
    mes collègues peut être ?

  7. Thony Dit:

    Non, pas arrivé non plus JR !

  8. gr3nade Dit:

    Oh là là …
    Mais effectivement, je comprend que nous fassions peur aux hommes… niveau intellect effectivement qu’on ne plane pas au même niveau.

    D’abord, je plussoie le commentaire de LLedelwin.
    1. on se DEPLACE dans le métro, on n’est pas là pour se faire aborder. (D’ailleurs, si on est particulièrement jolies ou bien habillée, c’est pour aller à un rendez-vous pas pour aller à votre rencontre)
    2. Si vous voulez nous aborder, faites dans l’original, offrez un post-it avec 4 mots dessus et votre prénom + numéro, ça fera plus discret qu’un « salut, tu fais quoi ? » (« je voyage, connard ») ou abordez nous comme elle le suggère sur nos lecture, nos goûts musicaux… au moins ça démontre que vous vous intéressez à un peu plus qu’à notre potentiel de baisabilité.

    – En fait, quand un type nous plait dans le métro, c’est instinctif, on lui regarde la braguette, la bouche, les mains, la nuque, les yeux, les cheveux. Si on a pas regardé au moins tout ça… (et sans grimace de dégout, ou attitude neutre d’indifférence) : oubliez, vous n’avez aucune chance !

    – Ensuite, parfois on vous fixe… parce qu’on a une impression de déjà vu… et on essaye de vous remettre (et donc pas de se faire mettre)

    – Enfin, si on vous donne notre numéro de téléphone, est-ce que vous accepterez qu’en fait, on s’est trompé et qu’on veut finalement pas vous revoir ? (posez-vous la question, et si vous répondez « non » ne vous étonnez pas que finalement on ne souhaite pas forcement faire le premier pas, qui vous semble du « tout cuit ».

    – Mais bon… en conclusion, rappelez-vous que le métro, c’est glauque, ça pu, c’est une promiscuité obligatoire (et pas toujours volontaire) alors si une fille vous plait, ben faites l’effort de descendre avec elle, voire de la suivre dehors, au pire, vous prendrez le prochain métro.

  9. JR Dit:

    Merci pour ton témoignage

  10. Gyr Dit:

    +1 Gr3nade. Sauf un tout petit truc : Vous avez pas besoin d’excuse pour vous habiller joliment.

    Sans blague, vous devriez mettre un sac à patate quand vous avez pas de rendez-vous galants ?
    Ça m’a marqué tout simplement parce qu’à force qu’on reproche aux nanas d’être « allumeuses » (comme le dit JR dans son article) parce qu’elles s’habillent bien, vous êtes sur la défensive.

  11. JR Dit:

    tout à fait et je pense que c’est dû à une catégorie bien particulière de mec qui finalement pourrie tout le monde… Bon faut que j’écrive un article là dessus…

  12. Stränj Dit:

    Aaaah, la drague dans le métro.
    Je me permets d’intervenir, le métro étant ma grande spécialité. Je pensais d’ailleurs, à une période, ouvrir un blog « Un jour, un numéro » répertoriant les différents types de stratégie pré-copulatoire des monsieurs testées-(dés)approuvées. Et puis que-de-la-gueule, j’ai trouvé ça trop prétentieux.

    Je fais partie de celles qui doivent avoir un sticker « Je n’ai pas d’amis, venez me parler » // « Ouverture facile » sur le front, parce que pour le coup on m’aborde souvent, y compris dans le métro. Et pour ma part, je dois dire que j’aime (souvent) ça (j’exclus bien entendu le gimmick « charmante-madmazelle-t-as-un-zéro-six-pouffiasse-j-te-parle-SALEPUTE-TU-TE-PRENDS-POUR-QUI »).

    Bien sûr, quand on a la tête dans le popotin, 20 minutes de retard à son partiel et une journée sponsorisée par VDM, on est moins disposée à apprécier toute la subtilité, la verve et le charme chevaleresque des Dotés-de-Trucs-qui-pendouillent. Mais je dois dire que plus d’une fois, un inconnu maladroit m’aura redonné le sourire grâce à sa… maladresse.
    Personnellement, un monsieur qui, rien que pour ta gueule, brave sa timidité pour venir te raconter sa connerie au risque (fort) de voir son ego écorné, je trouve ça flatteur.
    Il m’est même arrivé plusieurs fois d’accepter le verre/café/prétexte quelconque/ par admiration pour cette bravoure, ou pour l’originalité de l’amorce (en sachant dès le départ que ce ne serait que pour un café).

    Je déconseille quand même les lieux publics aux messieurs désireux de réduire la gravité pesant sur leurs attributs fébriles. C’est un lieu de passage, pas un lieu où on se pose pour papoter. Que ça puisse faire plaisir à la grognasse, pourquoi pas, mais pour ce qui est de l’efficacité, j’émets des réserves.

    J’en aurais trop à dire sur le sujet. Et j’ai un partiel demain. Dilemme.
    Tic-tac-tic-tac. Partiel.

    Adieu.

  13. LLedelwin Dit:

    Gren3de, je vous trouve charmante, vous avez un 06… ?

    Blague à part, je vais pas plussoyer quelqu’un qui déjà me plussoie, ça va virer bizarre, mais l’idée est là.

    Ensuite, on a parlé de la promiscuité désagréable du métro. Bingo, cherchez pas plus loin. On est en pleine situation d’invasion de la bubulle personnel, du coup, soit tout le monde pique une petite crise d’agoraphobie, soit tout le monde met au point des paliatif : on ne se regarde pas. Heu… tout le monde sait ce dont je parle ? Non ? Bon, alors, je reprend : nous sommes des êtres sociaux, mais faut pas déconner non plus. Nous tolérons dans notre vaste proximité tout un tas de gens, mais nous n’autorisons que nos proches à se tenir à moins de 50 cm de nous, et que les très proches à nous frôler. Si des gens dont on est pas proche enfreignent cette limite invisible, on se sent mal à l’aise. Mais comment survivre alors à un ascenseur surblindé ? C’est simple : on ne se regarde pas, on regarde ses pieds, le plafond, l’intérieur de ses paupières, son écran de portable… et on prie pour que l’ascenseur ne tombe pas en panne ! Dans le métro, pareil. Du coup, tenter d’aborder quelqu’un, c’est assez risqué. On peut à la limite tolérer d’avoir le postérieur collé contre la cuisse d’un parfait inconnu et le visage dans l’aisselle d’un autre, mais envisager de soutenir une conversation à haute portée philosophique sur le temps qu’il fait en cette saison qui n’en est pas une… Heu. Non

  14. LLedelwin Dit:

    …ceci dit, j’ai souvenir d’une relation qui a commencé dans une file au guichet de la capac (les assédic belges) et qui s’est poursuivit dans la voiture du monsieur, avec qui j’ai ensuite été boire des bieres et pic-niquer en forêt… Comme quoi, TOUT EST POSSIBLE. Mais pas dans le métro

  15. JR Dit:

    Une anti métro je vous dis :D

  16. gr3nade Dit:

    LLedelwin => (Je suis écroulée de rire, on s’y serait cru tellement c’est réaliste !)

    Effectivement, le pire, c’est surtout quand on nous aborde et que non, là non, on a pas envie de parler… Comment fuir ? Changer de wagon ? Attendre la prochaine sortie ? Non c’est lourd… A moins d’un très fort sens de la répartie pour balancer un « euh… vous avez du Déo ? » « ben oui » « oui, vous pourriez en mettre ? » Dur dur de se débarrasser d’un mec dont on veut pas.

    Il existe quand même un paquet de trucs qui changent du « salut, moi c’est Patrick, jeune cadre dynamique et toi poupée ? » déjà commencez par ne rien dire (au moins comme ça vous direz pas de connerie), rapprochez vous, pas trop, juste un peu, et souriez (ça vous rendra pas plus intelligent, mais ça sera tellement plus agréable pour votre partenaire de wagon du moment) * et puis advienne que pourra…

    * Euh… si vous avez le sourire de gollum après une grosse partie de pêche avec des goblins, pensez à sourire… bouche fermée.

  17. JR Dit:

    Je pense que tout ce que vous dites mesdames sera très instructif pour des milliers de garçons :D (bon, déjà une dizaine qui viennent sur ce blog)

  18. jess Dit:

    J’ai pas lu les réponses précédentes mais j’apporte mon témoignage…perso quand j’ai un homme qui vient me voir en souriant et qui passant a mon coté dit un petit mot comme très belle, jolie etc ‘cest plaisant en effet, d’ailleurs je dis merci car ‘cest valorisant également mais et après? la plupart qui ose dire quelque chose le dise en passant a coté et trace de peur visiblement de se prendre un vent…je peux comprendre mais autant ne rien tenter dans ce cas..surtout quand ils entendent que je répond en plus!

    après ya les cotés lourds qui pensent qu’ils ne sont pas lourd sous prétexte qu’ils entament la discussion avec un « excuse moi de te déranger » déjà de une d’ou me tutoyer, je connais pas!
    tiens je me souviens une fois dans le bus en rentrant..un homme me regardait, j’ai regardé dans sa direction parce que je saisissais pas pourquoi il me fixait ainsi. Il est entré dans le bus et m’a demandé s’il pouvait s’assoir, naturellement dans un bus j’ai dis oui..il a du croire que ‘cétait une invitation, il a commencé a me parler en s’exusant de me déranger mais qu’il aimerait parler 5 mn avec moi etc…malgré les réponses claires que je lui ai donné a savoir je n’ai aps envie, il a insisté!
    c’était rien de méchant, très poli même mais rudement lourd et gonflant! si j’avais eu envie de lui parler j’aurais répondu, là il s’est accroché durant tout un trajet..
    Et enfin pour finir, je crois que comme moi nombre de filles constatent que se sont toujours les même type d’homme qui viennent plus facilement nous aborder que se soit gentillement ou de façon vulgaire..le genre survet 24h, qui parle en verlant etc…a quand un fifils a papa bon chic bon genre qui viendrait nous parler!

  19. Bertrand Dit:

    Pour info et pour les timides, il y a un exemple à suivre, celui de ce site http://subwaycrush.com/ dont le but est de mettre en relation un homme/une femme avec un homme/une femme rencontré(e) dans le métro à New York.
    Je vois cette belle inconnue mais n’ose pas l’aborder, mais si elle voit mon message sur le site, elle fera peut être le premier pas…….

  20. gr3nade Dit:

    http://subwaycrush.com/ => il font la même chose dans le courrier du coeur 3 fois par semaine sur le journal du « METRO »… C’est parfois très croustillant.

  21. JR Dit:

    > Bertrand : il existe aussi les versions françaises :
    http://www.paribulle.com
    http://www.dilelui.com
    http://www.terevoir.fr/whatisit.html

  22. AW Dit:

    Le vrai problème n’est-il pas le fait que certains hommes s’enthousiasment un peu trop vite

    http://www.amha.fr/2844-jizz-in-my-pants-le-clip-pour-ejaculateur-precoces.html

  23. Force Rose Dit:

    ah tiens, pas plus tard que samedi dernier j’ai eu droit à un « vous êtes très belle de profil » dans la queue du Qui*k, ce à quoi j’ai répondu, avec mon amabilité habituelle « parce que de face, je suis moche, sympa… »
    moi j’aime pas qu’on vienne me parler, c’tout.

  24. Xanatos Dit:

    J’aime bien ça : « Un homme c’est simple et surtout c’est direct » x)
    Sinon blague à part, le métro me semble être vraiment le plus mauvais endroit pour faire des rencontres
    et franchement, vous n’allez pas vous plaindre que les rôles soient inversés pour une fois
    pour le reste j’ai bien aimé le post, ça change …

  25. LLedelwin Dit:

    Mouahahah ! Gren3ade, c’est énorme ! Comment se débarasser d’un relou en moins de deux grâce à un paquet de chewing-gum »

    – Salut, on peu discuter ? »
    – heu…
    – T’es super mignone tu sais ? »
    -…prenez un cachou, Emile »

    (et là, on a une équipe de garçons qui veulent parler aux filles qui, en toute logique, se tire une balle en constatant qu’elle est arrivé à l’inverse de ce qu’elle voulait, à savoir la mise au point par les filles entre elles de technique d’éviction des courageux (?) qui tentent de les aborder )

  26. Gyr Dit:

    Ah les courriers du coeur dans Metro.

    A chaque fois j’ai l’impression de voir la scène. La nana qui ose pas parler au garçon, le garçon qui, ce jour là, n’en avait rien à battre parce qu’il pensait à ses hémoroïdes, la fille qui poste dans le journal, les deux qui ne se reverront jamais.

    Mais un bon conseil pour vous mesdames : Les dragueurs de métro (ou les dragueurs lourds en général) se jartent facilement.
    Suffit d’avoir une réaction à laquelle il s’attend pas.

  27. LLedelwin Dit:

    - Prend un cachou Emile »

  28. JR Dit:

    Les pauvres… Je devrais penser à faire l’article inverse (ou trouver une Guest pour l’écrire)

  29. LLedelwin Dit:

    Bon, d’accord, je veux bien faire un petit signe d’encourragement et raconter la seule foi où je me suis fait aborder en rue par un type charmant et australien qui voulait savoir si ça me tentait pas d’aller boire un verre. Bon, je l’ai envoyer chier, ya pas de mystère (pour cause d’accent, de copain, de vieux réflexe) MAIS… Mais il m’a donné le sourire, ce bonhomme, et PAS PARCE QUE J ETAIS TROP CONTENTE DE L’AVOIR ENVOYER CHIER. Non, juste parce qu’il était poli et gentil et pas collant. Lui, de son coté, je sais pas trop comment il l’a vécut, j’avoue. Du mien, j’ai vaguement hésité après 200 mètre à lui courir après pour lui proposer un café, parce que bon, mais non… Bref.

  30. gr3nade Dit:

    La drague, ça s’apparente de plus en plus à de la pêche au gros.
    Les mecs posent un hameçons avec un appas piteux, voire sans appat du tout et pensent que de jolies sirènes vont mordre…
    Mais faut pas s’étonner ensuite de pêcher que du thon !
    En particulier si on pêche dans un endroit aussi peu connu pour trouver du bon poisson que les tunelle du métro.

    En fait l’article qu’il faudrait c’est « comment parer la répartie des filles : petit précis à l’usage des mecs un peu lents à la détente » au pire ça vous aidera a composé avec les astuces des filles et puis à faire dans l’originalité…

  31. Kirby Dit:

    Mon dieu, y’a que dans les pays francophones que les filles sont coincées… .

    Ah oui, vous parlez d’intelligence mais savez-vous ce qu’est l’intelligence ?

  32. JR Dit:

    évidemment qu’il n’y a pas qu’à paris hein ;) c’était juste une petite observation personnelle et pas une analyse sérieuse sur des milliers témoins ;)

  33. Snif Dit:

    j’adore les commentaires très encourageants de grenade et lledelwin.
    Vous me faites flipper ça va faire trois ans peu être que j’ai plus de copine (quand on est un camé on intéresse personne et on s’en fou des autres) et maintenant que j’ai retrouvé une vie normale ça me rend fou. Je passe mon temps à flasher comme un puceau sur tout un tas de nanas que j’aimerais bien connaitre un minimum seulement quand j’essaye d’aborder c’est interprété comme « de la pèche au gros » pour reprendre un terme d’au dessus mais pourtant moi je suis juste charmé…
    Alors j’aimerais que celles qui remballent tout le monde de manière plus ou moins méchante me disent ce que je suis censé faire? ne rien dire et continuer à me détruire la santé mentale? Oh oui c’est beaucoup mieux d’avoir comme copine sa main droite que d’embêter ces pauvres dames qui ne méritent pas que je leur fasse perdre 30sec.
    Je ne sais pas ce que c’est d’être une nana donc je peux pas savoir si je dois en vouloir à toutes ces pestes ultradésagréables avec moi comme si j’étais la dernière des merdes ou la bande de connards qui sont lourd avec absolument toutes les filles et qui les lassent des avances des mecs.

  34. rico Dit:

    Hé bien, moi les rares fois ou je vais dans le métro, même pas je l’ai calcule, pour bien leur montrer qu’elles n’existent pas à mes yeux, surtout quand je suis dans des voitures sport haut de gamme et qu’elle me regarde du coin de l’oeil, je leur fais un clin d’oeil pour leur dire « tu m’auras jamais pauvre conne » et si demain il ou elle se fait agresser je bougerai pas le petit doigt même si je fais deux fois l’agresseur.

  35. Froz Dit:

    Je trouvais le débat plutôt intéressant, jusqu’à voir les deux commentaires au dessus du mien (Rico et Snif. Enfin, surtout Rico).
    Aujourd’hui, je me suis faite aborder dans le métro par un type assez sympa, visiblement complètement mort de trouille, et qui a eu la mauvaise idée de me proposer de poser en Xena la guerrière pour lui (ce qui m’a, vous comprendrez bien, refroidie). Que les choses soient claires : j’ai un copain, que j’aime, et j’ai dit dès le début dit a ce monsieur que c’était pas trop la peine d’insister, même si j’étais flattée. Mais je suis restée une dizaine de minutes à parler avec lui, son métier, le mien, quelques hobbies… puis j’ai dit au revoir, et je suis partie avec un sourire : j’espère avoir eu l’air d’une fille sympa, et pas d’une allumeuse qui souffle le chaud et le froid. Moi en tout cas, ça m’a mise de bonne humeur.
    Maintenant, le type qui te dit « mamzelle t’es charmante-diverses-variantes-de-fautes-de-syntaxe » je lui répond même pas. Ben quoi ? Nous aussi on a le droit de faire les difficiles, d’être dans un mauvais jour, de pas avoir envie de valoriser un gars que même hors du metro on ne regarderait pas… nous aussi, ça nous arrive de nous prendre des râteaux, z’inquietez pas, on sait ce que c’est. Et on sait qu’on y survit.

    Ce n’est pas une raison pour ne pas continuer d’essayer, et il n’y a pas de recette, a part de la persévérance et quelque chose dans le ciboulot… juste, si la dame fait une tête de 12 pieds de long, vous pouvez tenter le coup, mais c’est quand même mal partit…

    Ne le prenez pas mal si la seule réponse que vous obtenez c’est « merci… mais non », et surtout, restez TOUJOURS courtois et correct.

    Quand au cas de Rico : les mecs comme toi me donneraient presque envie de devenir lesbienne. Comment veux-tu qu’une fille te réponde poliment si tu porte sur toi le fait que tu méprise la gente féminine tout entière ?

  36. log Dit:

    La pouffe qui me « ferait peur » elle n’est pas née.
    Trop comique.

  37. dig Dit:

    A mon avis c’est plutôt les hommes qui ne s’intéressent pas à toutes ces connasses dans le métro.
    Pour flatter leur égo, elles pensent qu’ils « ont peur » lol

  38. Rico Dit:

    A force, a force de dire aux femmes que ce sont les plus belles, qu’elles sont formi, formi, formidable, pour avoir leur fesses. Elles ont un égo démesuré, et maintenant c’est dans leur gênes. Elles se prennent même pour le centre de l’univers. C’est de notre faute à nous les hommes, car on ne suit pas les commandement de dieu, c’est marqué dans la bible, le nouveau testament Ephésiens 5.22 « Femmes, soyez soumises à vos propres maris comme au Seigneur; parce que le mari est le chef de la femme, comme aussi le Christ est le chef de l’assemblée…comme l’assemblée est soumise au Christ, ainsi que les femmes le soient aussi à leurs maris en toutes choses ». Toutes autres paroles contraire vient du diable, d’ailleurs « la femme est un démon, puisque satan l’habite ». Pour répondre à Froz, il y a quelques jours je me suis fait brancher par une mannequin (alors que j’avais rien demandé) on fait connaissance elle me donne son numéro et son site internet, et quant je lui ai dis que je suis allé voir son site elle a mis plus de photo et vidéo mais ne répond plus au téléphone.

  39. Leïla Dit:

    bonjour JR,
    j’ai adoré votre petit ‘reportage’.
    je suis de votre avis: au lieu que chacun soit uniquement concentré sur son livre ou i-pod, ça serait sympa si des le métro étaient animé par des conversations conviviales.
    je pense que les parisiens sont ‘pour la grande majorité trop froids’ pour se faire.
    c’est dommage!!!!!!
    j’ai constaté même des malaises lorsque des regards se croisaient!!!!
    je trouve ça sinistre.

  40. djamel Dit:

    RICO JE SUIS 200% D ACCORD AVEC TOI ,MOI C EST L INDIFFÉRENCE TOTAL COMME SA ELLE COMPRENDRONT QUE NOUS AUSSI ONT N EST PAS A LEUR BOTTE COMME DES TOUTOUS ET QUE NOUS N AVONS AUCUNEMENT UNE CRAINTE DES FEMMES JUSTE IMPRESSIONNE PAR LEUR BEAUTE, APRES TOUT, CE N EST QU UN ETRE HUMAIN C EST LA FAUTE DE L HOMME CAR NOUS AVONS DONNEZ TROP DE VALEUR A LA FEMME

  41. djamel Dit:

    AUJOURDHUI TU DRAGUE UNE FEMME DANS LA RUE , ELLE DEVIENT COMPLÈTEMENT HYSTÉRIQUE MÉFIANTE ELLE POURRAIT CRIÉE AU VIOL OU ELLE TE DÉVISAGE AVEC MÉPRIS MAIS ATTENDEZ FAUT ARRÊTER DE STIGMATISE LES HOMMES ET NOUS REGARDER DE HAUT PAS ÉTONNANT QUE DES GENS DEVIENNENT DINGUE APRES,MOI JE DIT C EST PAS L HOMME QUI EST FRUSTRE C EST BIEN LA FEMME !!!!! JE SUIS PARTIS UNE FOI AU CANADA A MONTREAL POUR VOIR MON FRERE QUI VIT LA BAS ET BIEN CROYER MOI OU PAS LES FEMMES VOUS SOURIS AVEC JOIE ET NATURELLEMENT ET ELLE ADORE SE FAIRE ABORDE !!!!

  42. LAIFA Dit:

    IL Y A TROP DE FEMME EN FRANCE ET DANS LE MONDE.LES HOMME ON LE CHOIX SOURTOUT QUE LES FEMME DES ANNEE 2000 SON MOCHE.

Laisser un commentaire